Comment Progresser au Palmares

Vous êtes classé en émission de grammes de Co2 par kilomètre. Il est calculé chaque mois comme suit : (Litrage consommés sur le mois / Kilomètres parcourus)*2,948.
Pour être juste ce classement repose sur des prises de carburant fiabilisées : le plein à chaque fois (jusqu’au premier stop automatique du pistolet) et pas d’erreur aux bornes.
La fiabilité des prises est mesurée par l’écart type des consommations par rapport à la moyenne. L’écart-type mesure la largeur de la distribution des valeurs autour de la moyenne. Plus l’écart-type est grand plus les valeurs sont éparpillées autour de la moyenne.

Un Ecart Type normal ne vous pénalise pas, alors qu’un écart type élevé est ajouté à vos pollutions pour établir les classements. Voici quelques exemples :

 

Mon Comportement

Conséquence

Impact sur mon écart type

Impact sur l’écart type de mon équipier

Résumé

Solution

Je ne fais pas le plein jusqu’au premier stop automatique du pistolet

Ma consommation moyenne entre deux pleins baisse

Mon écart type augmente

L’écart type de mon équipier augmente car sa consommation est anormalement élevée au prochain plain

Un plein mal rempli augmente mon écart type et me pénalise ainsi que mon équipe

Je complète le plein jusqu’au premier stop automatique du pistolet. Je compte sur mes équipiers pour faire de même

Je me trompe en saisissant mon kilométrage à la borne

Ma consommation baisse ou augmente

Mon écart type augmente

L’écart type de mon équipier augmente car sa consommation est anormalement faible ou élevée au prochain plain

Une erreur de saisie à la borne augmente mon écart type et me pénalise ainsi que mon équipe

Je suis vigilant quand je saisis le kilométrage à la borne. J’enlève mes gants. Je compte sur mes équipiers pour faire de même

Je continue le plein au delà du premier stop automatique du pistolet

Ma consommation augmente

Mon écart type augmente

L’écart type de mon équipier augmente car sa consommation est anormalement basse au prochain plain

Un plein trop rempli augmente mon écart type et me pénalise ainsi que mon équipe

Je complète le plein jusqu’au premier stop automatique du pistolet. Je compte sur mes équipiers pour faire de même

Je ne fais pas mon plein

Ma consommation sera prise en compte au profit du chauffeur suivant

Je perds le bénéfice de mon travail. Je ne suis pas classé si je n’ai pas fait 2 pleins dans le mois.

Mon équipier profite de ma conduite.

Un plein à la fin de chaque journée me permet de valider mes propres performances

Je fais le plein chaque jour au revenant de mon service

Je fais le plein jusqu’au premier stop du pistolet. Pas plus pas moins.

Ma consommation est calculée toujours de la même façon : ma moyenne est donc très régulière

Mon écart type diminue

L’écart type de mon équipier diminue car sa consommation est calculée au plus juste

Un plein bien rempli réduit mon écart type et m’avantage ainsi que mon équipe

Je complète le plein jusqu’au premier stop automatique du pistolet. Je compte sur mes équipiers pour faire de même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *